italiano
english
français
deutsch
Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik Rifugio Quintino Sella al Felik

L'histoire du Réfuge Quintino Sella


Le premier réfuge Sella a été construit par la section du CAI de Biella en collaboration avec la section du CAI de Varallo Sesia, il a été inauguré le 15 aout 1885 et il a été nommé après le sénateur Quintino Sella, fondateur du CAI, qui été mort en 1884.
Le réfuge a été construit par l'hôtelier et menuisier de Gressoney Daniele Thedy. Il était complétement en bois et pouvait accueillir environ 15 personnes.  Les 1850 kg de matériel nécessaires pour la construction ont été transportés à dos de mulet jusqu'au col Bettaforca et après à dos de porteur. Le coût total de cette œuvre fut de 1388 lires.
En 1904, vu l'état précaire du bâtiment "abimé par les intempéries et par l'incurie de visiteurs ", la section du Cai de Biella a décidé de le rebâtir. La tâche de construire un nouveau réfuge, toujours en bois, fut donnée à Floriano Lateltin de Gressoney. Le bâtiment fut déplacé sur le plateau juste un peu plus haut par rapport au vieux réfuge et fut inauguré le 22 juillet 1907.
Le premier gardien du réfuge fut le guide Giovanni Guglielminotti de Alagna, surnommé le Blond, alors que en 1910 le vieux réfuge fut transporté près du nouveau pour le protéger des intempéries et utilisé comme habitation pour le gardien. Le même année la garde du réfuge fut donnée à la famille de Giovanni Roveyaz, qui avec ses fils Marino et Camillo aurait dédié sa vie au réfuge, en effet, ils en ont été les gardiens pendant 60 ans.
Après la Première Guerre Mondiale, vu que les alpinistes avait augmentés, le réfuge n'était plus suffisant et en 1924 un nouveau agrandissement se terminait et le réfuge fut redoublé en longueur et deux structures latérales ont été ajoutées, l'une nouvelle et l'autre en réutilisant la vieux réfuge du 1885.
En 1936 un événement extraordinaire mis en danger le réfuge: la nuit du 4 août, un énorme éboulement, estimée en plus de 200.000 mètres cubes, se détacha des alentours du réfuge et précipita sur le côté de la vallée d'Ayas, jusqu'à attendre l'alpe de Verra supérieure après un trajet de plus de 3 km et un dénivelé de 1200 mètres. L'éboulement ensevelit presque complètement l'alpage et tua 24 têtes de bétail. Les trois hommes dans l'alpage se sont sauvés comme par miracle.
Vu le danger d'éboulement, qui aurait pu détruire le réfuge, il fut déplacé dans une position plus sûre qui nécessita d'un mois de travail. La nouvelle position n'était pas si sûre et en 1945, à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale,  la section du CAI décida pour un nouveau recul et le réfuge fut placé sur un solide banc de rocher. Celle-ci est la position actuelle du réfuge.
Dans sa nouvelle position le réfuge a continué a fournir ses services jusqu'au début des années '80.
Les temps étaient en train de changer, en 1974 fut installé le téléphone, qui été lié au réseau national par faisceau et en 1977 fut bâtit le télésiège qui partait de Stafal jusqu'au col Bettaforca, diminuant le parcours pour arriver au réfuge. Toujours en 1977, Luciano Chiappo est devenu le président du CAI de Biella et commença une campagne pour la réalisation d'un nouveau réfuge.


Le centenaire de Réfuge Quintino Sella au Felik

Images historiques du réfuge


Le Réfuge Quintino Sella en 1855
Réfuge Quintino Sella (1855)

Le Réfuge Quintino Sella en 1907
Réfuge Quintino Sella (1907)

Le Réfuge Quintino Sella en 1910
Réfuge Quintino Sella (1910)

Le Réfuge Quintino Sella en 1929
Réfuge Quintino Sella (1929)

Le Réfuge Quintino Sella en 1945
Réfuge Quintino Sella (1945)


Contacts et informations


Réfuge Quintino Sella au Felik

Tél. et Fax +39 0125 366113
E-mail: info@rifugioquintinosella.com